Malgré les importantes quantités de poissons produit en Suisse et capturés chaque année par les pêcheurs professionnels et de loisir, environ 72% du poisson d’eau douce consommé en Suisse est importé (moyenne 2012-2016).

Consommation de poisson

Les pêcheurs professionnels, de moins en moins nombreux, capturent chaque année quelque 1’492 tonnes de poissons (moyenne 2012-2016).

Pêche professionnelle

Plus de 100’000 personnes lancent leurs appâts au moins un jour par an. Les pêcheurs de loisir capturent chaque année près de 483 tonnes de poissons dans les lacs et les cours d'eau du pays.

La pêche de loisir

Le repeuplement consiste à soutenir les populations naturelles en immergeant dans les lacs et les cours d'eau des poissons élevés artificiellement en pisciculture. L'objectif est de conserver les populations et de favoriser l'exploitation des ressources piscicoles.

Repeuplement

En Suisse tous les deux ou trois jours, un cas de mortalité aigue de poissons se produit imputable soit à des causes anthropiques, soit naturelles.

Mortalités aigües des poissons

Les données relatives à la pêche sont récoltées et classifiées à trois niveaux: bassin versant, type de cours ou plans d'eau et à échelle cantonale. La consultation des anciennes données (jusqu'à 2013) est possible à l'échelle de 8 bassins versants et de 15 grands lacs. À partir de 2013, les données sont récoltées au niveau suisse de manière plus détaillée.

Répartition géographique des données

La perche préfère l'habitat tranquille et riche en végétation des lacs et des grand fleuves.

Espèces de poisson

La Suisse abrite trois espèces d'écrevisses autochtones: l'écrevisses à pattes rouge (Astacus astacus), l'écrevisses à pattes blanches (Austropotamobius pallipes) et l'écrevisse des torrents (Austropotamobius torrentium).

Écrevisses